Page d'accueilActualitésRègle de saint BenoîtA l'école de BenoîtA l'école de BernardA l'école d'AelredA l'école de GuerricA l'école de GuillaumeA l'école de Thomas MertonLiens cisterciensBibliographieLiensPlan du site

A l'école de Guillaume:

La lectio divina

Se laisser former

Dieu discerne les volontés et les intentions

Dieu nous a appelés à la paix

S'approcher de Dieu

Débuter dans la prière

Les différentes formes de prière

Prier en s'attachant à Dieu fidèlement

Retourner à Dieu

Former la pensée

Qu'est-ce que croire

Général:

Page d'accueil

Qu'est-ce que croire

Tout d’abord, nous devons donner notre accord aux réalités de Dieu, ceci grâce à la foi. Et, nous devons le faire, purement et simplement, sans nous reprendre, sans hésiter. Ensuite, en respectant totalement les commandements de Dieu et en leur obéissant, nous devons confier notre esprit et notre intelligence à l’Esprit-Saint. Alors nous comprendrons ce que nous croyons ; nous efforcer de réfléchir pour réussir à comprendre, cela ne suffit pas. Nous devons encore réfléchir avec une tendresse affectueuse et un amour simple. Comment mériterons-nous que Jésus commence à nous faire confiance ? En aimant les autres d’un amour très humble. Nous y arriverons mieux de cette manière, qu’en nous efforçant de comprendre les choses avec une intelligence brillante…

Jésus nous fera confiance quand notre intelligence et notre raison, éclairées par la lumière de Dieu, nous donneront de croire en aimant.

Alors nous connaîtrons les profonds désirs du cœur de Dieu sans avoir besoin de rites extérieurs. Cependant tant que nous vivons sur cette terre, c’est la religion très sainte qui relie à Dieu nos sens extérieurs et, à travers eux, tout ce qui est en nous. Ainsi nos sens ne se répandent pas sur les choses qui sont étrangères à Dieu. Voilà pourquoi la religion a reçu son nom du verbe « relier ».

Guillaume de Saint-Thierry, Le Miroir de la foi
cf. coll. Sources Chrétiennes, n° 301, Paris, 2006, § 67, p. 133-135.

Le rôle de l’Esprit-Saint

Jésus qui est la vérité même nous dit : « Dieu est Esprit. » Et ceux qui adorent vraiment le Père, il est nécessaire qu’ils « l’adorent en esprit et en vérité » (Jn 4, 24). De même, ceux qui désirent connaître Dieu ou le comprendre, c’est seulement avec l’aide de l’Esprit Saint qu’ils doivent chercher ce que la foi signifie, ce que cette vérité pure et sans mélange représente. Sinon, ils ne comprendront rien du tout, car la vie des humains est pleine d’obscurité, et ceux-ci ne savent rien. Mais l’Esprit-Saint est lui-même une claire lumière pour ceux qui ont le cœur pauvre. Il est l’amour qui les attire, il est la douceur qui touche leur cœur. C’est par lui que les êtres humains approchent de Dieu. Quand ils aiment, c’est lui, l’Esprit qui aime en eux. Par lui, ils se donnent à Dieu et le cherchent sans cesse. C’est l’Esprit-Saint qui fait connaître la sainteté de Dieu aux croyants en les faisant progresser dans la foi. En effet cet Esprit donne « son amour de plus en plus » (Jn 1, 16), et la foi que nous avons reçue en écoutant les autres devient une foi qui brille dans notre cœur.

Guillaume de Saint-Thierry, Le Miroir de la foi
cf. coll. Sources Chrétiennes, n° 301, Paris, 2006, § 72, p. 139.